Hein? Un coffre?

Publié le par garv

Publié dans Roman Photo Mythcloth

Commenter cet article

PEW 28/03/2012 16:18

peuchères, pour une fois qu'ils avaient un plan qui se résumait pas à "on fonce dans le tas comme les gros bourrins qu'on est"!

purple velvet 14/08/2011 00:11


comment dire: je kiffe! je kiffe le coup des lacets, je kiffe le coup de l'intégrale de Francis Lalanne,je kiffe le fait que les juges soient un parfait trio de crétins tendance les Pieds Nickelés
des enfers. Bien vu et merci pour ces petits moments d'humour pas si loin du manga finalement (vu le trio de flèches que c'est, on est pas loin de ça)


garv 14/02/2009 23:17

Ce gag puise son inspiration dans le fanzine Ikki.
J'avoue avoir eu beaucoup de mal à trouver une chute corecte à cette histoire.
Je pensais d'abord à faire s'endormir tout le monde y compris Seiya et Shun, ruinant totalement le plan prévu.
Puis, j'ai pensé que l'air que jouait Orphée serait un morceau que Shun connait et qu'il gacheraît tout en se mettant à siffler. l'ennui s'est que cette histoire n'ayant pas d'ambiance sonore propre, ça serait trop compliqué.
Finalement, une agression accoustique venant d'un ado écoutant de la musique sur son portable dans un bus m'a donné la révélation pour la chute.
Après tout Gothic Shun est sensé être un ado avec toutes les tares qui vont avec, d'où cette fin.
Shun écoute Rock Me Amadeus de Falco car il veut se la pêter en écoutant de la musique Allemande.
Sauf que Falco et sa chanson sont en Autrichien, mais Shun n'arrive pas à faire à faire la différence.